La tendance des pulls oversize

Cet hiver, le pull gagne en taille et se porte en version « extralarge ». Rassurant, douillet et confortable, le pull-oversize est la pièce facile à vivre que l’on retrouvera cette saison dans le dressing des modeuses les plus pointues.

 

Le pull oversize se décline en plusieurs styles

Non, les femmes ne se sont pas trompées de tailles et sont parfaitement conscientes de ce qu’elles portent ! Cet hiver en effet, les fashionistas osent le large, le loose voire le XXL pour être confortables et lookées en extérieur, lorsque le temps se fait frisquet.

 

En version basique et traditionnelle avec une couleur douce ou en mode large et fun avec des imprimés, des torsades et des coloris gais, à chacune son style. Si les pulls oversize doivent systématiquement tomber juste quelques centimètres sous la taille pour être fashion, un pull peut aussi dévoiler très subtilement une épaule pour apporter plus de sensualité à l’ensemble du look.

 

14374

Doux et très féminin, le pull rose écru intègre justement ce registre. Pour le mettre en valeur, jeans slim noir et paire de bottes à talons hauts seront de mises.

 

Équilibrer et féminiser pour un port réussi

Le pull oversize est certes la it-pièce de la saison, mais cela n’empêche que son port peut parfois être assez difficile à cadrer. La clé, vous le savez, lorsqu’il s’agit de s’habiller fashion, c’est de savoir faire le bon dosage des proportions.

 

Sur un modèle de base avec col roulé comme le pull Plane gris par exemple, on choisit de porter un pantalon assez près de la jambe en bas.14212

Ce mariage de vêtements sera également du plus bel effet avec le pull Kelly bleu marine, à col roulé et orné d’un imprimé à carrés très moderne. L’idéal pour être au top sera également de faire rentrer très légèrement un pan de son pull oversize dans le pantalon.

14064

Pour casser le côté « pull d’homme » étiqueté à tort à ce vêtement, on le twiste avec des éléments assez décalés comme un jupon long en dentelle, en tulle ou une jupe crayon par exemple.

Votre commentaire